La Une
Festival
Musique
Théâtre
Cirque
Cinéma
Danse
Livres
Arts Visuels
Art de Vivre
Un festival très appétissant

La Cité Gély s’apprête à accueillir « Terrain blanc », un subtil mélange d’arts et de cultures
Née suite à la volonté de la mairie de Montpellier de réhabiliter les murs de la cité Gély, le festival Terrain blanc propose sa toute première édition les 19, 20 et 21 septembre prochains. Pluridisciplinaire et peu commune, la manifestation affiche comme leitmotiv de penser la créativité dans son rapport au territoire. Musique, théâtre, cirque, danse, graff, revisitent, le temps d’un week-end, l’espace publique du quartier Figuerolles.
Sous la direction artistique d’Etienne Schwarcz, ce projet rassembleur s’inscrit dans une dynamique collective oeuvrant, depuis huit ans, pour l’enracinement et le rayonnement d’un territoire. Les habitants, artistes, acteurs associatifs, dont La Chapelle, Gipsy Catalans et la ville de Montpellier se mobilisent autour de ce double mouvement afin de partager un moment convivial, chaleureux et festif.
Orchestré par une programmation éclectique et pertinente, l’événement s’articule en deux temps. Dans ce cadre, en amont du festival, divers ateliers de gravure et multimédias, festivités et découvertes ou encore créations graphiques seront organisés. « L’idée est que les artistes s’installent ici avant les dates officielles de l’événement. Ils peuvent ainsi s’imprégner des lieux et aller à la rencontre des habitants. Ca crée une sorte d’émulation qui se ressent d’autant plus lors du festival. », explique Etienne Schwarcz.
Parmi ces artistes pressés de rejoindre la Cité Gély et son ambiance festivalière, on retrouve le Cirk’ Oblique, qui prendra ses quartiers dès le 15 septembre « afin d’amener leur spectacle et leur art dans la complicité du voisinage, telle est leur démarche artistique », précise Etienne. Totalement investie dans sa mission, la compagnie audoise présentera son magnifique spectacle « Chute intime ou la véritable histoire de Monk et Lila ». Arnaud Essertel et Marie Mercadal, porteurs du projet « Des ailes dans vos villages » qui a pour but de promouvoir les arts du cirque et du théâtre de manière itinérante en milieu rural, livre ici un petit bijoux de spectacle, racontant l’aventure amoureuse de deux êtres, l’un rivé sur sa mécanique, l’autre sur son prince charmant.
In situ, une multitude de représentations : du théâtre avec Exit Cie, installée au cœur de Figuerolles, qui propose une création poétique à partir de noms des rues du quartier ; du cirque avec la très jolie performance aérienne de Tiziana Curchod du Cirque Balthazar ; de la danse avec Yann Cardin et François Rascalou ; des arts graphiques ; ou encore de la musique avec notamment les concert de Marianne et Dùnya. « Il n’y a pas de tête d’affiche, c’est volontaire. On souhaitait sincèrement que tout le monde soit à égalité. C’est comme un super gâteau sans la cerise dessus. Il n’en reste pas moins excellent… », termine-t-il. Une chose est sûre, tous les ingrédients y sont !

Terrain blanc : du 19 au 21 septembre à la Cité Gély, Montpellier (04 67 42 08 95).

Jeux de cordes

La 13ème édition du festival des Internationales de la Guitare aura lieu du 30 septembre au 18 octobre prochain. Premier festival de guitare en France et en Europe, les organisateurs attendent cette année quelques 50 000 visiteurs avec plus de 200 concerts. Rassemblés autour d'une programmation exceptionnelle, une kyrielle de figures mythiques comme Suzanne Vega, Richie Havens, Rokia Traoré, Robben Ford (unique concert en France), de virtuoses comme Tomatito, John Williams, Biréli Lagrène, et de nouvelles scènes comme Caravan Palace, réjouiront un public prosélyte et panaché.
Depuis ses débuts, le festival n’a eu de cesse de convier de grands artistes provenant de genres musicaux différents. Cesaria Evora, Patti Smith, Louis Chedid, Gotan Project, Salif Keïta, Philip Catherine, DJ Champion, Guy Béart, Olivia Ruiz, Hubert-Felix Thiéfaine, pour ne citer qu’eux ont ainsi largement contribuer à la renommée du festival montpelliérain. A travers cet instrument emblématique qu’est la guitare, ainsi que la multitude de styles musicaux abordés - flamenco, jazz, swing manouche, classique, world musette, blues, folk, rock – l’événement s’est, au fil des ans, hissé au premier rang dans le concert international des grands rendez-vous musicaux.
Au-delà des grandes dates, le festival est avant tout un événement global qui intègre différents volets. Du travail de proximité avec la population, au travers des concerts gratuits dans tous les quartiers de la ville et de la région, au volet formation, avec des master class et stages dirigés par des maîtres en la matière (Robben Ford, Eduardo Isaac, Gérard Pansanel...), en passant par le 11ème Salon International de la Lutherie (du 10 au 12 octobre), avec les meilleures luthiers de France et d'Europe, les Internationales de la Guitare n’ont pas fini de faire parler d’elles.

Les Internationales de la Guitare : du 30 septembre au 18 octobre à Montpellier et Lattes (04 67 66 36 55).

Un amour de Troubadour

Depuis le printemps, le festival « Les Troubadours chantent l’art roman en Languedoc-Roussillon » sillonne la région à la rencontre de nouveaux publics. Il s’achèvera cette année à Minerve, le 28 octobre à l’église Saint-Etienne, construction romane classée monument historique depuis 1993. Initiée par Trob’Art Productions et la Région Languedoc-Roussillon, cette 3ème édition est l’occasion de découvrir ou de redécouvrir à la fois des sites magnifiques de l’art roman et des artistes de grand talent, porteurs de la parole libre des troubadours.
Pour Gérard Zuchetto, directeur artistique du festival, comprendre l’art des troubadours, c’est retrouver amour et courtoisie comme valeurs européennes pour aider notre société à repenser ses fondements culturels dans un élan artistique d’invention et d’humanisme. Sa démarche représente plus qu’une passion, c’est un véritable art de vivre. Outre le fait symbolique de lier, Troubadours et Art roman, ce festival consacré à la poésie chantée des troubadours du monde entier est l’occasion d’attirer l’attention sur la culture occitane à la lumière d’une invention artistique universelle, l’art de trobar. Un art engagé, entier et assurément chevaleresque.

Les Troubadours chantent l’art roman en Languedoc-Roussillon : jusqu’au 28 octobre (06 19 10 92 89).
Les concerts :
5 septembre : Ghaetta + Witiza à la Chapelle Ste-Agnès de St Paulet de Caisson (30)
27 septembre : Equidad Barès + Alegransa à l’église Notre Dame des Anges de Cabestany (66)
10 octobre : Saurimonda + Troubadours Art Ensemble à l’église Notre Dame et St Michel de Goudargues (30)
24 octobre : Sapho + Troubadours Art Ensemble à la Genette Verte de Florac (48)
28 octobre : Equidad Barès + Le concert dans l’œuf à l’église St Etienne de Minerve (34)

Mais aussi dans le cadre du festival : Jusqu’au 30 septembre : expo « La vie quotidienne au Moyen-Age » au Centre de sculpture romane de Cabestany.
Mementobis.fr, le webzine culturel de la Région Languedoc-Roussillon. Retrouvez l'ensemble de l'actualité culturelle de votre magazine Memento, et les + du Web : culture, concours, programmes cine, forum, vidéo, dernières news, ...